RGPD et marketing digital, comment le gérer

Le RGPD est le règlement général sur la protection des données. À partir du 25 mai 2018, il doit être respecté par toutes les entreprises de France et d'Europe.

Aujourd'hui, on ignore beaucoup de choses sur l'utilisation des données personnelles des citoyens européens. Ce règlement est mis en place de façon à éclairer ces utilisations.

Cela va être un vrai changement dans le milieu du marketing digital, où les professionnels n'hésitaient pas à utiliser la moindre donnée personnelle sans se poser de question.

RGPD et marketing digital, comment le gérer ?

Qu'est-ce que le RGPD ?

C'est le règlement général sur la protection des données. C'est un texte de loi avec un certain nombre de règles à respecter.

Les entreprises gérants des traitements de données à caractère personnel seront obligées de respecter ce texte. C'est un règlement européen appliqué afin de lutter contre les organisations malveillantes. Le marketing digital est directement visé par cette loi, et une transformation digitale va donc avoir lieu.

Si cette loi n'est pas respectée, l'amende peut atteindre 20 millions d'euros ou 4 % du chiffre d'affaires annuel. Non seulement l'amende est corsée, mais ne pas respecter cette réglementation se traduit par une mauvaise image de votre entreprise. Cela signifierait le non-respect de la vie privée et des données personnelles des utilisateurs.

Comment le marketing digital va-t-il s'adapter ?

Aujourd'hui, notre boîte mail est assaillie de messages à fins commerciales. Elle est envahie de Newsletters, de publicités, de sondages, sans que l'on soit véritablement d'accord pour recevoir tout ça. La réglementation européenne va imposer d'avoir le consentement des utilisateurs pour le traitement des données.

L'accord des cibles doit être net et précis. Les cases pré-remplies et obligatoires : "oui, j'accepte de recevoir la newsletter", vont être interdite. Le sujet doit être clair : pourquoi l'adresse mail va-t-elle être utilisée ? Chaque utilisation doit être mentionnée. Il est aussi obligatoire de créer un lien de désabonnement. En effet, l'utilisateur est en droit de changer d'avis quand il le souhaite. De plus, il est obligatoire de supprimer un mail si celui-ci est inactif depuis plus de 3 ans. Le consentement des personnes de moins de 16 ans doit être effectué par un représentant légal.

La conformité RGPD représente un coup dur pour le marketing digital. Bien des pratiques vont être impactées : 

  • E-mailing général.
  • Marketing quantitatif.
  • Gaspillages des données.
  • Marketing sauvage.

Tous ces techniques de marketing digital non précises vont disparaîtres, mais elles vont laisser place à des techniques de marketing plus pointues. La communauté créée autour d'une marque va être plus engagée, car elle aura choisi de suivre la marque.

Le client mis en valeur

Le Data Protection Officer va être mis en place pour protéger vos données sensibles.

En valorisant le choix du client plutôt que de lui en imposer un, les marques vont mettre leurs clients favoris sur un piédestal. Les ressources humaines vont maintenant être responsables des différentes données.

Les organismes publics comme les organismes privés sont concernés par la protection des données relatives aux utilisateurs.

La communauté des marques va maintenant être plus précise, et le gaspillage va nettement diminuer. Le nouveau marketing digital va faire son entrée, transparent et plus pointu, c'est une nouvelle ère qui commence.

Pour approfondir le sujet :