Les applications pour bornes interactives, des outils incontournables

Système relativement récent dans cette époque de transformation digitale, la borne interactive recèle bien des atouts. Elle ne participe pas à la déshumanisation des magasins, comme beaucoup aiment le laisser croire. Au contraire, les bornes interactives (totem tactile, pupitre tactile) se posent réellement comme un complément efficace, voire indispensable dans certains cas. Qu'il s'agisse d'une borne de paiement ou d'information, elle améliore la visibilité pour le client, l'utilisateur et le confort pour le vendeur. 

C'est avant tout un support dont l'ambition est de promouvoir une marque et son image. Dans le cas d'une borne tactile destinée aux touristes (plan d'une ville, des lieux publics, parcours de randonnées...), elle met en valeur la cité et l'accueil qu'elle propose. 
Cet outil se veut facile d'utilisation et adapté au plus grand nombre. Sa forme, son design peuvent être adaptés à votre goût, et surtout à vos besoins. La conception est le moment crucial pour un produit adapté au projet. 

Les applications pour bornes interactive

L'affichage dynamique sur les bornes interactives tactiles

Ces dernières années, la technologie tactile ne cesse de progresser et propose régulièrement des solutions toujours plus efficaces, et plus adaptées à chacun. L'affichage dynamique est au centre des dispositifs pour bornes tactiles. Il permet, comme son nom l'indique, de donner un élan, d'impulser un propos. Concrètement, ce type d'affichage remplace le papier et offre une communication sur son activité, ses produits à travers un ou plusieurs écrans. Ceux-ci sont animés via une charte graphique personnalisée, en lien avec le sujet. 

Cet affichage est désormais présent partout où le besoin d'informer est réel ou voulu. Les études récentes s'accordent à dire que l'impact positif sur les ventes est indéniable. Selon une source IPSOS, l'affichage dynamique retient l'attention de 75 % des visiteurs contre 44 % pour un affichage papier traditionnel. Cela favorise aussi les achats imprévus ou impulsifs, surtout si le contenu du message mélange l'image, le son et le texte agrémenté d'une petite mise en scène.

La multiplication de ces écrans offre une foule de possibilités dans un même lieu. En effet, en plus d'animer la vitrine de votre magasin sur vos produits ou services, ce qui peut inciter à l'achat, vous pouvez communiquer sur d'autres aspects, générer des revenus publicitaires, ou tout simplement faire patienter la clientèle via des vidéos.

La communication en temps réel

Autre atout indéniable de cette nouvelle approche, c'est la possibilité de communiquer en temps réel. Pour soutenir et accompagner le lien au prospect, quoi de mieux que d'avoir la possibilité de communiquer instantanément avec les futurs acheteurs, avec le grand public. Grâce à ce type de borne tactile, vous créez une relation singulière avec les clients. 

Communiquer en temps réel implique plusieurs choses, à des niveaux différents. Tout d'abord, il peut être question des dernières promotions, offres ou nouveautés en cours. L'idée étant de percuter, d'envoyer un message clair, direct et simple. Il peut s'agir, d'autre part, d'envoyer un message publicitaire à moyen terme. Vous pouvez ainsi diffuser des informations diverses sur un même écran. Vous avez la possibilité d'adapter les contenus selon des paramètres qui vous sont propres. Un contenu est considéré comme bon et efficace, lorsque le client le considère comme un plus dans sa recherche d'information et non comme une incitation. 

Les totems tactiles

Autre déclinaison d'application tactile, le totem tactile surfe sur cette vague depuis un moment maintenant. Ils s'adaptent à beaucoup de domaines d'activités et offrent eux aussi une palette assez large de possibilités. L'une des particularités les plus évidentes est leur adaptabilité à toutes formes d'environnement, extérieur comme intérieur. Les composants de ces outils permettant une résistance aux intempéries et aux températures les plus extrêmes. Souvent, les totems tactiles sont employés par les villes, dans les lieux publics, permettant ainsi aux touristes de se repérer dans les méandres de la cité ou encore de bénéficier du programme culturel en cours. 

Ces objets connectés sont, bien évidemment, également utilisés à des fins mercantiles. Ils sont présents dans beaucoup de lieux stratégiques comme les zones commerciales, mais aussi dans des abribus par exemple, afin "d'aider" le quidam à patienter, et pourquoi ne pas lui soumettre quelques idées d'achats...

Les salons, foires d'expositions ou autres forums sont aussi très friands de ces bornes interactives tactiles. De par leur graphisme, leur design, ils permettent d'attirer le regard des passants et ainsi de créer un premier contact. Le vendeur peut par la suite engager une discussion plus précise, plus technique avec des personnes déjà intéressées ou en tous les cas intriguées. 

Enfin, les totems tactiles sont souvent utilisés pour des réservations. Aujourd'hui, il ne s'agit plus de réserver un billet de train, mais plutôt un repas. Certaines chaines de restauration rapide en ont fait un élément important dans la relation client. D'autres secteurs comme les salons d'esthétique eux aussi franchissent le cap, et offrent la possibilité de prendre des rendez-vous par ce biais. 

Le pupitre à écran tactile

Il se rapproche de l'objet cité plus haut notamment en matière d'utilité, de destination. En effet, le pupitre tactile se remarque par sa taille plus discrète, et un écran à l'avenant. Cela tient au fait que vous aurez moins d'informations à y transmettre. Le pupitre tactile est idéal pour des applications telles que des plans (quartier, espace commercial...), ou encore des catalogues, pour une simple consultation.

Cet outil est très utilisé dans le domaine des transports en commun. Il facilite les échanges entre le conducteur et le poste central. Souvent doté d'une bonne résistance aux chocs, le pupitre tactile est idéal dans les bus, tramways ou encore les trains. La capacité de communication en temps réel vient parfaire le tableau pour ces métiers de la route ou les dangers sont nombreux. 

Le NFC

La Near Field Communication ou la communication dans un champ proche, en français dans le texte, est un procédé de communication sans fil à très courte portée (moins de 10 cm). Il sert à transmettre des informations, par exemple un droit d'accès pour les salariés d'une grande entreprise. Cette technique sert aussi pour les transports en commun, ou votre titre est utilisé comme une carte bancaire munie de l'option paiement sans contact. 

Lorsque les bornes tactiles en sont pourvues, cela offre des possibilités intéressantes et parfois même non lucratives. Ainsi, certaines associations se servent de bornes interactives afin de récolter des dons. De fait, via le lecteur NFC intégré, il suffit avec son smartphone d'effectuer une sorte de don, sans contact.

Quels autres types d'applications interactives tactiles ?

On l'a vu, le champ des possibles en matière d'application pour les bornes interactives, est infini. Ces applications peuvent aussi servir dans un domaine bien précis, comme l'activité réputée pointue d'une entreprise. Ainsi, certaines d'entre elles proposent la présentation d'un produit, ou encore un service décliné dans ses moindres détails. On peut aussi en trouver d'autres, plus techniques, présentant un procédé, un savoir-faire bien spécifique. Des applications proposent encore d'exposer une société et son fonctionnement, les différentes articulations d'un groupe de travail, etc.

Bien souvent, elles sont des supports des guides pour des campagnes de sensibilisations, des programmes de formation, des visites de musées, de galeries d'art ou encore d'expositions éphémères. 

Les bornes de jeu interactives, élément central dans l'animation des ventes

Les bornes interactives sont très utilisées dans les grands magasins comme des supports de jeux. Nombreuses sont les campagnes publicitaires utilisant ce dispositif, quelle que soit l'enseigne, de la grande distribution aux vendeurs de voitures, de chocolat en passant par les banques. 

Ainsi, sous une forme ludique les clients sont amenés à jouer, après ou avant leurs achats, une façon comme une autre de les fidéliser. Les couleurs sont criardes et les sons poussent les décibels et attirent les enfants. C'est ainsi que l'on va gagner des bons d'achat ou booster sa carte de fidélité. Il est question aussi de collecte de data par le truchement des jeux, une pratique de plus en plus en vogue.

Quelques avancées liées à la technologie tactile

Le développement de ces techniques favorise certains domaines, notamment celui du tourisme. Au-delà des plans et des cartes que nous avons évoqués plus haut, ce sont les offices de tourisme qui ont su tirer profit de cette modernité. Et cela concerne les usagers comme les agents de l'office. La technologie vient en complément de l'accueil humain, et permet aux touristes de ne plus faire la queue pour un renseignement facilement accessible. Sans compter l'aspect écologique en termes d'économies de papier. 

De façon plus pragmatique, la digitalisation à d'autres vertus allant dans le sens du service au public. En effet, quoi de plus logique qu'une mairie proposant plusieurs bornes d'accès gratuit à internet. Une application peut aussi guider les personnes dans leur parcours pour telle ou telle démarche. Cette modernisation donne un coup de jeune aux liens ambivalents qu'entretiennent les Français avec l'administration.

On voit que la transformation digitale ouvre le champ des possibles sans pour autant réduire à néant le lien social. Les inventions sont toujours plus innovantes (la table tactile pour bar, la réalité augmentée, les applications mobiles, par exemple), et cherchent dans la majorité des cas à répondre de la manière la plus précise aux besoins des gens, aux demandes des consommateurs. 

C’est le moment d’approfondir le recueil d’infos en plongeant vos clients au coeur d’une expérience interactive avec nos tables et bornes tactiles. Le big data revient régulièrement dans les actualités concernant le webmarketing. La récupération des données est en train de devenir un pilier dans les réflexions de business development.

Pour approfondir le sujet :